Rêves

Avez-vous déjà eu ce sentiment que le rêve que vous venez de faire n’était une simple construction de votre mental, mais bien qu’il s’agissait d’un message ! Délivré par qui ? dans quel but ? Je n’en ai pas la moindre idée mais toujours est-il que cela m’est déjà arrivé. Vous voulez que je vous raconte cette histoire ? (Père Castor sort de ce corps ! )
Oui ? Allons-y !

L’histoire se déroulait quelque part en Égypte. Je me suis retrouvé dans la peau d’un archéologue d’une équipe de chercheurs, scientifiques fascinés par les secrets de la Terre Rouge. Nous étions entré dans une pyramide, mais pas n’importe laquelle : celle-ci était renversée ! Nous avancions de salles en salles avec beaucoup de prudence, en pleine conscience de chacun de nos pas, car cette pyramide contenait également plusieurs pièges afin d’empêcher les pillards de s’emparer du trésor caché.

Lorsque mon équipe et moi-même sommes entrés dans une grande salle, dont chaque mur étaient recouverts de hiéroglyphes,  nous prîmes la décision de nous séparer afin d’en apprendre plus sur l’origine et la fonction de cette fameuse pyramide. Quelques minutes se sont écoulées après que je sois entré dans une salle annexe. J’étais en train de prendre note des différents symboles quand soudain, j’entendis au loin le bruit d’une porte de pierre qui tombe ! Cela provenait des autres salles annexes où mes compagnons se trouvaient. J’entendis également des cris, des hurlements de douleur suivi d’un long silence. Peu de temps après, un de mes compagnons vint à ma rencontre pour m’avertir que du sable était en train de s’écouler des parois de la salle et qu’il fallait a tout prix quitter l’endroit au plus vite ! Je dois dire que j’étais tellement plongé dans ces hiéroglyphes que je n’avais pas remarqué que le sable avait déjà atteint le niveau de mes jambes. Je me suis précipité et je suis sorti à temps de la salle. Une fois sorti, mon compagnon m’annonça que nous étions les deux seuls survivants !

Nous fîmes quelques minutes de silence et poursuivirent notre chemin.
Nous venions à peine de franchir la porte que celle-ci se referma violemment derrière nous, nous laissant dans l’obscurité la plus totale. Après quelques secondes, plusieurs lampes à huile en suspension se sont allumées derrière nous et nous découvrions avec stupeur le lieu où nous nous trouvions : devant nous se trouvait un gouffre sans fond qui nous séparait de l’autre côté de la salle. La longueur du gouffre était environ de cinquante mètres ! Impossible pour nous de faire marche arrière, ni de pouvoir sauter par dessus le gouffre…

Après un court instant de panique, je remarqua qu’au dessus de l’autre porte se trouvait également des lampes à huile en suspension. Celles-ci étaient éteintes. Après concertation avec mon compagnon, nous décidions qu’il nous fallait trouver un moyen de les allumer. L’idée d’un arc à flèches enflammée me traversa l’esprit mais comment en fabriquer un ? Qu’avions-nous a disposition pour le fabriquer ? Peu après ce court laps de réflexion, je me réveilla. 

Que comprendre de cette histoire ? Quelle leçon pourrais-je déduire de ce rêve ?
Telle est la question… Plusieurs hypothèses ont été écrites dans mon livre qui devrait être publié d’ici Août 2020 (Patience ! ).

En attendant, j’aimerai faire appel à la communauté :  si vous le souhaitez, laissez moi vos ressentis, vos interprétations en commentaires ! Je me ferai une joie de vous lire ☺ !

« Les rêves sont la littérature du sommeil » – Jean Cocteau

Je vous souhaite une excellente journée ☼ !

Publié par KevinPinton

Auteur - "L'encre du coeur" https://www.instagram.com/kevinpinton/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :