Gémeaux : l’androgyne hermétique

  • 3iem signe du Zodiaque de l’évolution
  • 10iem signe du Zodiaque de la manifestation
  • Genèse Olympienne : Castor et Pollux
  • Signe Egyptien : Grain d’Orge*
  • Signe du zodiaque Chinois associé : Le Rat*
  • Sanskrit : Mithuna
  • Autre nom : Gemini, le premier androgyne
  • Élément : Air (associé aux pensées, au mental)
  • Appartient à la Croix : Mutable (avec la Vierge, le Sagittaire, les Poissons)
  • Passage du soleil dans la constellation (astronomie) : http://robinfo.oma.be/fr/astro-info/soleil/zodiaque-2022/
  • Passage du soleil dans le signe (astrologie) : du 21/05 au 20/06
  • 1er décan : 21/05 au 31/05
  • 2iem décan : 01/06 au 10/06
  • 3iem décan : 11/06 au 20/06
  • Saison : Printemps
  • Planète/Astre (selon l’astrologie orthodoxe) : Mercure
  • Planète/Astre (selon l’astrologie énergétique/exotérique) : Terre – Rayon 3
  • Planète/Astre (selon l’astrologie ésotérique) : Venus – Rayon 5
  • Régent hiérarchique (planète qui dirige ce signe) : Terre – Rayon 3
  • Région du corps/Organes : Bras, épaules, poumons, bronches
  • Organes associé (d’après la médecine chinoise) : Estomac (E) avec comme heure d’activité de 7h-9h, associé au sentiment d’angoisse.
  • Apôtre/Disciple de Jésus : Matthieu
  • Lettre Simple : Zayin (7)
  • Signe Amérindien (Chamanique) : Le cerf

Grain d’orge (signe Egyptien) *
Il s’agit d’un ensemble de deux parties ( deux morceau d’une seule graine) contenant chacune les mêmes éléments que l’autre (partage du patrimoine) et faisant partie d’un même tout (principe symbolique de la gémellité).

Sources : l’Oracle des origines – Kevin Meunier.

Du Grain D’Orge au Rat *
C’est la souris/le rat qui grignote les réserves de nourriture et les sacs de graines, et dont on retrouve en masse dans les greniers (du latin « granarium » – « endroit pour grains/graines »)

Sources : l’Oracle des origines – Kevin Meunier.

Archétypes mythologiques associés

  • Castor et Pollux
  • Apollon (Soleil) et Artémis (Lune)
  • Hercule : Celui qui vient pour travailler. Personnalité en cours d’évolution
  • Hélène et Clytemnestre
  • Tous les Dieux/Déesses jumeaux/jumelles.
  • Mercure : Dieu des Carrefours, routes.
  • Athéna, déesse de la sagesse et de la victoire militaire

Le mythe de Castor et Pollux
Les anciens Grecs racontent que Léda (épouse du roi Tyndare de Sparte) est séduite par Zeus sous la forme d’un cygne (similaire à la colombe, symbole du St-Esprit Chrétien. La constellation du Cygne se lève lorsque le Soleil se couche dans les Gémeaux. Léda engendre alors « l’Œuf du monde » contenant Castor (fils de Tyndare, personnalité mortelle) et Pollux (fils immortel de Zeus, le soi supérieur, l’âme divine, la « lumière du pôle ».

Lorsque Castor est tué au combat, Pollux tente, par amour, de le rejoindre aux Enfers. Mais Zeus les élève ensemble au rang des constellations ; Castor devient donc immortel et les deux inséparables portent le nom de « Jumeaux célestes », apparenté aux deux Ashvin hindous.

Castor et Pollux sont pour l’humanité ce que les 7 étoiles de la Grande Ourse et les 7 Pléiades sont pour le macrocosme. Les jumeaux sont nommés « Dieux de la porte » et reliés à l’aurore (Eos) et au mouvement de l’Air. Ils sont les protecteurs des navigateurs, car Neptune/Poséidon a fait naître leurs chevaux en frappant les flots de son trident. Les chevaux symbolisent le galop du temps dans la vie manifestée, et les flots, la mémoire du monde, Akasha, le Chaos primitif.

Constellations reliées aux Gémeaux

  • Sirius : le « Chef » (en persan), se trouve dans le Grand Chien et guide l’humanité, car il est 10x plus brillant que les autres étoiles ; de tout temps associé à la canicule, donc à la chaleur et à la lumière, il illustre l’âme universelle autant que l’âme individuelle. Cette étoile de l’initiation et du futur illumine le disciple et irradie l’humanité, via les Gémeaux.
  • Le Grand Chien symbolise l’âme universelle tentant d’atteindre le Petit Chien, ou ego humain. Apès, la tête, est le nom que lui donne le zodiaque de Dendérah. L’Annonciatrice, la Brillante et la Glorieuse sont 3 autres de ses étoiles en rapport avec la splendeur de l’âme.
  • Le Petit Chien incorpore l’histoire du dieu caché en l’homme dans le présent. Le Rédempteur (ou Hercule construisant son propre salut) en est l’étoile la plus brillante ; Le Porteur de fardeau, ou Celui qui porte pour les autres, représente Hercule se chargeant de celui d’Atlas.
  • Le Lièvre, dont la couleur rouge intense symbolise le désir physique, incorpore l’aspect « matière », le passé de l’humanité et son enchaînement à la roue de la vie terrestre ; il est Celui qui est éternellement chassé ; le zodiaque de Dendérah le nomme Bastibeki, Ce qui est confondu. Le Fou, l’Attache et le Trompeur sont 3 autres étoiles du Lièvre, qui illustrent la personnalité constamment chassée par le soi supérieur, ou âme du Grand Chien.

Le pictogramme des Gémeaux
Dans toutes les traditions, la ligne verticale représente l’aspect masculin actif, le temps. Et la ligne horizontale, l’aspect féminin réceptif, l’espace.

Temps et espace sont traditionnellement les deux piliers d’Hermès, ou intelligence cosmique qui permet à la Création de se manifester ; cette même énergie créatrice qui agi précédemment dans le Bélier (mode actif) et dans le Taureau (mode réceptif).

Le pictogramme des Gémeaux duplique deux lignes, chacune active sans son secteur. Ce qui évoque une double activité, un duo et/ou une dualité. La double verticale laisse supposer que l’énergie céleste et l’énergie tellurique doivent œuvrer de concert dans les limitations accordées à la Création. Ces deux principes sont reliés par le parallélisme des lignes et leur perpendicularité (aspect 90° du carré). Les deux horizontales sont séparées par l’union des deux verticales, ainsi limitées vers le haut et vers le bas : le temps subjectif et le temps objectif sont circonscrits dans l’espace intérieur.

Dans son aspect transcendantal, le graphisme du signe évoque d’autres paramètres :

  • La fusion de l’Essence et de la Substance, du Ciel et de la Terre, du Divin et de l’Humain.
  • La fécondation de la Matière (ligne horizontale) par l’Esprit (ligne verticale) et leur double polarité unie en un seul Tout ;
  • Le pi (π) car l’unité du cercle est divisée en deux par le diamètre, l’actif au-dessus et le réceptif en dessous ;
  • Les deux colonnes du Temple, dont l’icône des Gémeaux peut avoir créé le symbolisme en Franc-maçonnerie où le Lion gouverne le degré d’apprenti , les Gémeaux, le degré de compagnon (ce qui a pénétré entre les deux piliers d’Hercule doit y demeurer) et le Sagittaire, le degré de Maître, alors que le Capricorne gouverne la fin de l’initiation, la résurrection du maître.

L’élément du Gémeaux
Ils sont le premier signe de l’élément Air et de l’intelligence, dont la séparation des aspects synthétique et analytique se fera à la Balance. L’Air permet ici le maintien de l’échange magnétique et le passage de l’Essence (ciel) en la Substance (terre) et du Principe en la Matière : l’Esprit du Créateur devient Air en mouvement.

Mythologie rattachée aux Gémeaux

  • L’androgynie : l’humanité en était pourvue avant son incarnation dans la Matière.
  • Adam et Ève : Il est écrit dans la Genèse que « Dieu (Elohim) créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa ; mâle et femelle il les créa ». L’androgyne primordial est donc directement relié à la Divinité avant son départ du paradis éthérique.
    Lorsque le désir d’incarnation et de multiplication s’est fait jour, l’entité féminine a été extirpée du côté (en non de la côte ! ) de l’entité masculine et donc, séparée de lui ; la dualité est alors apparue dans le règne humain et a motivé la perpétuelle recherche de l’autre moitié, pour reconstituer le Tout.
  • Hermès/Mercure dans la tradition grecque, a été enfant par Maïa (la plus brillante des Pléiades), avec Zeus/Jupiter (Père du Cosmos). Hermès/Mercure, messager des dieux et nommé « Verbe manifesté », il représente le principe christique, la sagesse et l’intelligence qui doivent présider à la Création ; les hindous le nomment « Bouddhi ».

    Hermès/Mercure est le perpétuel compagnon d’Apollon/Soleil (la Lumière, l’illumination, la Vérité), dans la quête d’évolution de la Terre : Il est sa conscience, son guide, son éducateur et le transmetteur des attributs divins. Reflet de la conscience cosmique, l’esprit humain peut, grâce à lui, percevoir l’univers d’une manière intelligible. Hermès et Apollon sont symboliquement inséparables, l’un étant l’intelligence de la Manifestation et l’autre de la vie même.

    Par l’union d’Hermès/Mercure et d’Aphrodite/Vénus (ou Uranie, émanation de la fertilité uranienne/Ouranos sur le plan de l’amour universel) est généré le divin « Hermaphrodite », apparenté à l’androgyne originel. Dans son aspect inférieur, la mythologie prétend qu’Hermès est lui-même bisexuel.

Définition ésotérique des Gémeaux
Les âmes s’y incarnent en tant qu’entités vitales, après avoir fait en tant qu’entité mentale (Bélier) et en tant qu’entité de désir (Taureau).
Dans le zodiaque de Dendérah, le signe est nommé « Résidence de Celui qui vient », car il est celui du Messager, de l’Être spirituel descendant vers l’humanité et du Fils de Dieu s’incarnant dans la Matière. La première initiation (naissance du Christ intérieur) détient le mystère de la relation entre le père, la mère et l’enfant, et glorifie le signe des Gémeaux.

Son importance est fondamentale, car il permet l’unification des dualités grâce à l’énergie du Rayon 2 (amour-sagesse), qui transmet l’amour divin au système solaire : bien qu’il y ait deux frères, ou « pôles opposés », l’effet céleste s’épanche à travers eux et les unit en un seul être.

L’aspect immortel (Pollux) augmente au détriment de l’aspect mortel (Castor) , car le mental commence à fonctionner dans les Gémeaux, grâce à l’influence de Mercure (régent exotérique) et de Vénus (régent ésotérique). La synthèse commence entre la personnalité et la raison reliées à la Matière, l’âme et l’intuition reliées à l’Esprit, pour démontrer leur unité réelle.

Lorsque Vénus transmet sa vibration, le messager et l’ange enfin réunis, opèrent la fusion du « divin Hermaphrodite ».

Astronomiquement, Pollux est plus brillant que Castor, car le pouvoir de la vie spirituelle s’épanouit alors que celui de la vie matérielle décroît.

Publié par KevinPinton

Auteur - "L'encre du coeur" https://www.instagram.com/kevinpinton/

Un avis sur « Gémeaux : l’androgyne hermétique »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :