Lion

  • 5iem signe du Zodiaque
  • 6iem signe du zodiaque Egyptien (on commençait par le signe du Poisson)
  • Lettres : F et S
  • Signe Egyptien : Faucille/Couteau*
  • Signe du zodiaque Chinois associé : Le Buffle*
  • Élément : Feu (associé à l’âme )
  • Appartient à la Croix : Fixe (avec le Taureau, le Scorpion, le Verseau)
  • Dates : du 23/07 au 22/08
  • 1er décan : 23/07 au 02/08 – 2iem décan : 03/08 au 13/08 – 3iem décan : 14/08 au 22/08
  • Saison : Été
  • Rayon dominant : Rayon 5
  • Planète/Astre (selon l’astrologie orthodoxe) : Soleil – Rayon 2
  • Planète/Astre (selon l’astrologie énergétique/exotérique) : Soleil – Rayon 2
  • Planète/Astre (selon l’astrologie ésotérique) : Soleil – Rayon 2
  • Régent hiérarchique (planète qui dirige ce signe) : Soleil – Rayon 2
  • Région du corps/Organes : Cœur, épine dorsale
  • Organes associé (d’après la médecine chinoise) : Coeur(Cr) avec comme heure d’activité de 11h-13h, associé au sentiment de jalousie.
  • Archange : Michaël (Reflet de Dieu)
  • Archétype du Sphinx : Griffes de lion
  • Evangéliste : Marc
  • Apôtre/Disciple de Jésus : Saint Jacques Le Majeur
  • Lettre simple : Zaïn (7) – règne sur la marche, la jambe gauche
  • Lettre Double : Kaph (11) – (Vie/Mort)
  • Signe Amérindien (Chamanique) :
    -> le 22/07 : Le Pic vert/Le Colapte doré
    -> Du 23/07 au 21/08 : L’ Esturgeon/Le Saumon
    Signe druidique/celtique :
    -> Le Houx (du 22/07 au 04/08)
    -> Le Noisetier (du 05/08 au 21/08)

Du Lion à la Faucille/Couteau (signe Egyptien)*
Le Lion, figuré par ses crocs qui étaient utilisés pour fabriquer des lames et armes tranchantes, était alors symbolisé par une faucille ou un couteau.

Sources : l’Oracle des origines – Kevin Meunier.

De la Faucille au Tigre (signe Chinois)*
Entre le Lion et le Tigre, les symboles sont assez similaires même si la signification qu’on lui attribuait à depuis quelque peu évolué.

Sources : l’Oracle des origines – Kevin Meunier.

Egypte : Le Dieu Osiris

Osiris était le premier enfant de Nout et Geb, ainsi le frère de Seth, Nephthys et Isis, qui était aussi sa femme. Avec Isis il engendra Horus et selon quelques légendes, Nephthys sous l’aspect d’Isis, l’aurait séduit et de leur union serait né Anubis.

Osiris avait de nombreux noms comme par exemple Ounennéfer ou Ounnéfer qui signifie « l’être parfait » Et c’est aussi sous ce nom qu’il régna et apporta la paix et la prospérité à son peuple avant d’être tué par Seth.

C’est la pleine canicule, du nom de la petite chienne, canicula, donné à l’étoile de Sothis, laquelle, depuis la préhistoire, est figurée par une petite chienne. Sothis est l’étoile la plus brillante de la constellation du Chien.

Parmi les symboles attribués au Lion, on trouve plusieurs mythes, dont celui de la « Déesse Lointaine » qui revient du sud une forme léonine au moment de l’inondation. Il est généralement représenté sur le serpent qui représente le Nil de l’inondation. Il prête son image à la déesse Sekhmet.

Esprit de la végétation qui meurt pour renaître sans cesse, Osiris représente le blé, la vigne, les arbres. II est aussi le Nil, qui croît et décroît chaque année ; la lumière du Soleil, qui s’éteint chaque soir dans les ténèbres et reparaît plus brillante à l’aube. La lutte entre les deux frères ennemis est celle du désert contre la terre nourricière, du vent desséchant contre la végétation, de l’aridité contre l’eau fécondante, de l’obscurité contre la lumière.

C’est comme dieu des morts qu’Osiris connut la véritable popularité, car il donnait à ses fidèles l’espoir d’une vie éternellement heureuse dans l’autre monde sous un roi juste et bon.

Astrologie initiatique

Sources : L’astrologie initiatique – Didier salvignol (https://www.infomysteres.com/astrologie-initiatique/) lui même inspiré par : l’ABC de l’astrologie, Daniele De Caumon Paoli

  • Caractéristique du Lion : Orgueil, feu intérieur qui est installé, permanent, qui ne veut pas s’éteindre. La prise de conscience de la puissance du sujet, son autonomie, son existence personnelle. L’être existe. Il est royal.
  • Qualités : Organisation, dynamique
  • Point d’amélioration : Orgueil, Autoritarisme
  • Point fort : Individualité

Chaque signe est vécu différemment suivant le degré d’évolution de l’être humain. Source: Traité sur le sept rayons, astrologie ésotérique, Alice A. Bailey, p.121

  • Homme non développé : Le Soi inférieur
  • Homme avancé : Le Soi supérieur
  • Disciple initié : Le Soi Unique

Les 12 travaux d’Hercules : Le Lion de Némée

Hercule doit capturer le Lion de Némée qui terrorise la région. Hercule doit tuer le Lion (l’ego). Hercule doit le traquer pendant longtemps car celui-ci se cache dans une caverne à deux entrées (glande pituitaire)et il n’arrive à le tuer que lorsqu’il bouche une des entrées.

La partie antérieure de la glande pituitaire gouverne notre mental et la partie postérieure est le siège de notre nature émotionnelle et imaginative. Le Pituitaire est le chef d’orchestre de tout notre système endocrinien chargé de régénérer le corps. Hercule doit donc fermer la porte de la nature émotionnelle pour concentrer son mental sur sa quête et se revêtir de cette peau de lion dénuée de toute agressivité.

La peau du lion – si épaisse qu’Héraclès ne découpera qu’avec les propres griffes de l’animal – fait bien penser à la solidité de l’ego qui ne se laisse guère entamer, qui résiste et lutte pour sa propre survie. Comment ne pas relever que le héros qui a « eu la peau de son ego » s’en revêt comme une armure ? … Désormais, nous avons là un lion qui sert : la tête de l’animal lui fait un casque.

Il est intéressant de voir qu’il ne gardera aucun autre trophée de ce genre, ni poils de griffon, ni dents de dragon, ce qui laisse entendre une certaine identification. C’est l’assimilation (porter la peau, je t’ai dans la peau ?) de cette force qui lui permet de s’engager dans cette voie d’épreuve de la Croix fixe.

Hercule, ainsi équipé, entreprend le plus connu de ses travaux, il tue le lion de Némée. Il démontre, dans ce test, le pouvoir de faire deux choses et prouve à son maître qui l’observe, Eurysthée, que sa personnalité focalisée et coordonnée est caractérisée par le courage déterminé qui est le don des gens nés dans ce signe. il démontre également par son travail que l’inférieur peut être subordonné au supérieur. Par son service et par le bon sens dont il a fait preuve, il donne la garantie de la force de son destin.

Archétypes mythologiques associés

  • Le Sphynx : corps de lionne ailée à tête de femme (mythe d’Œdipe)
  • Krishna, Bouddha, Christ : des Grands initiés Solaires
  • Lion de Némée : (les 12 travaux d’Héraclès)
  • Apollon : Dieu du soleil et de la lumière.

Description

Si votre signe astrologique renvoie à Krishna, à Bouddha, au Christ, à Saint Marc de par la sagesse, la connaissance et l’image de résurrection qu’ils représentent, il fait aussi allusion à l’apocalypse et à la bête. Ainsi malgré tout le charisme, la force, la puissance et l’image du courage que le lion symbolise, il est le péché d’orgueil, l’excès de confiance, de pouvoir et d’autorité.

Si le Lion, symbole solaire, lumière céleste, grandiose majesté fut repris et portait par de nombreuses familles au moyen âge (armureries, emblèmes, noms comme Richard Cœur de Lion…) ou s’il ornait les fauteuils ou les trônes pour inspiré respect et puissance, il ne s’est pas toujours limité à cette représentation.

En Afrique, il est notamment craint mais aussi estimer pour son savoir, sa ruse et sa faculté à effacer sa trace. En effet, on dit que le lion fait disparaître ses empreintes dans sa course avec sa queue quand il fuit les chasseurs.

Dans la mythologie Grecque, le Lion est associé à celui de Némée. Lion géant, véritable force de la nature qui rodait aux alentours de la ville de Némée et dont l’un des travaux d’hercule fut de le tuer. Aucune arme ne pouvant l’atteindre et venir à bout de ce fauve géant, c’est à mains nues qu’Hercule combattît. Dans un corps à corps endiablé, il en vint à bout en l’étouffant. Ce qui n’est pas sans rappeler la symbolique d’une des cartes du tarot de Marseille qui n’est autre que la Force, même si le personne qui domine le félin n’est autre qu’une femme.

Par extension et dans une valeur plus féminine, on peut voir dans la représentation du Lion, le sphinx, créature cruelle, énigmatique, monstre redoutable qui avait un corps de lionne ailée et une tête de femme. Elle symbolisait la féminité pervertie, la mère d’adoption dévorante… et de par le mythe d’Œdipe, le signe du lion est de fait en étroite liaison avec la construction du moi, du jeune enfant et le dépassement de l’œdipe qu’il soit simple, inversé ou complexe.

Publié par KevinPinton

Auteur - "L'encre du coeur" https://www.instagram.com/kevinpinton/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :