Verseau : Retour à la Source

  • 11ième signe zodiacal
  • 12iem signe du zodiaque Egyptien (on commençait par le signe du Poisson)
  • 2iem signe du zodiaque de la manifestation/humanité
  • Signe Egyptien : Crue du Nil
  • Genèse Olympienne : Ouranos/Uranus
  • Nom latin : Aquarius
  • Sanskrit : Koumbha (« vase, cruche »)
  • Signe du zodiaque Chinois associé : Le Singe*
  • Dates : du 21/01 au 18/02
  • 1er décan : 21/01 au 31/01
  • 2iem décan : 01/02 au 10/02
  • 3iem décan : 11/02 au 18/02
  • Saison : Hiver
  • Elément : Air (pensées/mental/conscience).
  • Appartient à la Croix : Fixe (avec Taureau, Lion, Scorpion)
  • Planète/Astre (selon l’astrologie orthodoxe) : Uranus et Saturne
  • Planète/Astre (selon l’astrologie énergétique/exotérique) : Uranus – Rayon 7
  • Planète/Astre (selon l’astrologie ésotérique) : Jupiter – Rayon 2
  • Régent hiérarchique (planète qui dirige ce signe) : Lune – Rayon 4
  • Organes : Mollets/Chevilles
  • Organes associé (d’après la médecine chinoise) : Vésicule Biliaire – (VB) – avec comme heure d’activité de 23h-1h, associé à un sentiment d’amertume, de rancœur.
  • Apôtre/Disciple de Jésus : Saint Jacques le Mineur (Jacques D’Alphée)
  • Lettre Simple : Tsaddé (18)
  • Signe Amérindien (Chamanique) :
  • -> Du 21/01 au 18/02 : La Loutre
    -> Le 19/02 : Le Cougar/Le Loup
  • Signe druidique/celtique :
    -> Le Sorbier (du 21/01 au 17/02)
    -> Le Frêne (du 18/02 au 19/02)

Le Singe Thot – (Symbole Chinois)*
Et là, nous nous interrogeons. Quel rapport existe-t-il entre la Crue du Nil et le Singe ? Historiquement, à cette période de l’année en Egypte, on célébrait le dieu Thot, Dieu à l’apparence… d’un singe !

Ce dieu de l’écriture et du langage clôturait ainsi l’année. Mais le plus surprenant est que ce personnage possédait une autre forme, celle d’un Ibis. Celui-là même que l’on représentait pour le signe suivant, le 1er de l’année (en Egypte), le signe du Poisson.
Ce dieu ouvrait et fermait donc l’année. Nous comprenons alors là son importance ainsi que le poids donné à sa fonction de scribe et d’inventeur de l’écriture.

Sources : l’Oracle des origines – Kevin Meunier.

Egypte : Le Génie Hapy

La crue se prépare et les deux sources mythiques du Nil vont se manifester (à l’origine peut-être celle du Nil blanc et celle de l’Atbara éthiopiens). Le verseau (le génie Hapy) est parfois représenté comme un petit génie vert portant des vases d’où s’échappent des filets d’eau.

D’après la légende il habitait dans une grotte qui se situait sous la première cataracte du Nil, près d’Éléphantine. De là, il versait le contenu de deux jarres pour faire monter le niveau des eaux du Nil.

Ces crues étaient vitales pour l’Egypte car le limon des eaux du Nil apportait la fertilité aux sols; en revanche si elles étaient trop faibles ou trop importantes elles apportaient la famine.

Hâpy est représenté comme un homme aux formes androgynes dont la poitrine est le symbole de la fécondité. Il est aussi doté d’un ventre arrondi et la tête coiffée de plantes aquatiques. La couleur bleue ou verte de sa peau est en liaison avec le milieu aquatique.

Astrologie initiatique

Sources : L’astrologie initiatique – Didier salvignol (https://www.infomysteres.com/astrologie-initiatique/) lui même inspiré par : l’ABC de l’astrologie, Daniele De Caumon Paoli

  • Caractéristique du Verseau : Air qui lie l’être au monde, l’extension de soi vers l’air collectif, l’ingéniosité, les facultés intellectuelles. Le sujet prend conscience de faire partie intégrante de la communauté humaine ; il agit et s’exprime dans cette optique.
  • Qualités : Altruisme
  • Point d’amélioration : Anarchie, excentrique « à tout prix »
  • Point fort : Originalité

Chaque signe est vécu différemment suivant le degré d’évolution de l’être humain. Source: Traité sur le sept rayons, astrologie ésotérique, Alice A. Bailey, p.121

  • Homme non développé : Toutes les choses à tous les hommes – le fardeau de Soi
  • Homme avancé : Consécration à l’âme – le fardeau de l’humanité
  • Disciple initié : Le serviteur de tous les Hommes – le fardeau du Monde.

Canopus : Mythologie grecque

Dans la mythologie grecque , Canopus ou Canobus ( grec : Κάνωβος ) était le pilote du navire du roi Ménélas de Sparte pendant la guerre de Troie . Canopus est décrit comme un beau jeune homme qui a été aimé par la prophétesse égyptienne , Theonoe , mais qui n’a jamais rendu la pareille à ses sentiments.

Selon la légende, alors qu’il visitait la côte égyptienne, Canopus a été mordu par un serpent et est mort. Son maître, Ménélas, lui érigea un monument à l’une des embouchures du Nil , autour de laquelle la ville de Canopus se développa plus tard.

Canopus , la plus brillante étoile de la constellation du sud de Carina (la quille du navire Argo), et le deuxième étoile la plus brillante dans le ciel nocturne, après Sirius .

Archétypes mythologiques associés

  • Mythe de Ganymède (satellite de Jupiter/Zeus)
  • Oreithia : La porteuse d’eau
  • Prométhée, Dieu de la prévoyance et de l’humanité
  • Canopus/Canope : https://fr.wikipedia.org/wiki/Canope_%28dieu%29
  • Pégase : le porteur de la foudre de Zeus
  • Héphaïstos
  • Héra : épouse de Zeus et protectrice du Verseau
  • Hapi , Dieu du Nil Egyptien

Constellations reliées au Verseau

Le Poisson austral : y prépare la venue des Sauveurs du monde ; à la culmination des Poissons, il ne restera qu’un seul poisson, l’avatar, et non deux poissons liés ensembles.

Pégase : Cheval blanc ailé, symbolise le mental supérieur (intuition) et l’amour auxquels font penser les « ailes du mental » en tant que « claire lumière de la raison ».

Le Cygne : évoque aussi le vol en plein ciel, car celui de l’éternité vole dans le temps et l’espace pour illustrer l’Eau de vie purificatrice du Verseau.

L’Aigle : astronomiquement relié au Capricorne, peut être rattaché au Verseau en tant que métamorphose de Zeus, lorsqu’il enleva jusqu’aux cieux Ganymède, l’homme du Verseau.

Pictogramme du Verseau
Dans le zodiaque de Dendérah, l’homme du Verseau répand verticalement, depuis le ciel, l’eau des 2 amphores, ce qui évoque plusieurs symboles :

  • les 2 voies de l’illumination chères aux alchimistes, la voie sèche de la connaissance mentale et la voie humide du travail intérieur de l’âme ;
  • les 2 colonnes d’Hermès ;
  • les 2 colonnes du Temple : Jakin et Boaz ;
  • les 2 piliers de l’Arbre de vie, La Rigueur et la Grace/Miséricorde ;
  • les 2 pôles électriques positif et négatif.

Actuellement, le Verseau se dessine avec deux M horizontaux, mais, si l’humanité accomplit son travail d’évolution pendant l’ère du Verseau, les deux flots s’élèveront à la verticale pour relier la terre et le ciel :

La lettre M : le dessin de la vague, générée par la matrice originelle « mare » : « mer », »mère », est ici doublé. Le binaire offre la vie à travers deux complémentarités, et le Verseau est un signe de mouvement, de mutation et d’activité.

Le Mi (mem + yod : le principe du Père-Esprit) et le Ma (mem + hé : le principe de la Mère-Matière) : le symbole a basculé à l’horizontale car, dans la Genèse, après avoir formé le Maïm, Éther primordial, ou Eaux, les Eaux d’en bas (Ma) furent séparés des Eaux d’en haut (Mi). Les deux vagues du Verseau peuvent représenter ces deux Eaux séparées par le verbe divin pour créer le premier espace.

L’âme et l’Esprit : le signe du Verseau comporte les deux énergies de l’âme reliée à l’Eau, et de l’esprit relié à l’Air. Á un autre niveau, le mouvement (Air) engendre en même temps que la dissolution de l’ego (Eau), l’ouverture à l’universalité pour l’initié en cours d’évolution.

L’éternel présent se situe pendant l’ère du Verseau : les notions de passé, présent et avenir sont abolies et l’éternel présent, qui inclut le Tout, se trouve représenté entre les deux vagues du passé et du futur.

Le porteur d’eau est le Verseau, originellement représenté par « l’homme portant une cruche d’eau » dont Jésus parle à ses disciples (à l’époque, les femmes et non les hommes allaient chercher l’eau en tant que simple boisson, mais il s’agit ici d’eau centrale…).
Dans la Chambre haute de l’initiation, Jésus leur fait vivre l’union et l’unité pendant la Cène.

Le signe du Verseau est actuellement illustré par un homme portant un vase renversé dont s’écoulent les deux flots de l’énergie et de l’amour, deux mots qui représentent l’ère du Verseau par opposition au règne de la Matière et du mental. Pour la préparer et permettre à ces deux flots d’énergie de se répandre, l’initié doit apprendre à :

  • Laisser aux autres leur liberté
  • Cultiver la confiance
  • Cultiver l’esprit d’inclusion
  • Cultiver l’amour, la compréhension, l’intelligence
  • Cultiver la libération par rapport à l’autorité
  • Permettre de faire fleurir chez chacun ce qu’il a de meilleur

L’élément du Verseau
Le Verseau est le 3iem aspect de l’élément Air, qui représente les énergies subtiles autant que l’âme et la pensée sublimée dans la vie humaine ; son influence pénètre tout, y compris la densité matérielle du Capricorne, qui se dissout dans cet Air sublimé.

Mythologie rattachée au Verseau

Hapi : le dieu du Nil Egyptien, le personnifie.

Héphaïstos/Vulcain : lui est aussi rattaché, car il doit passe par les humiliations les plus cuisantes avant de voir son ambition (siéger parmi les Dieux) réalisée par Erichtonos, gardien de la Sagesse. En effet, l’ayant jugé trop laid, sa mère Héra le jette une première fois du haut de l’Olympe, ce qui le rend infirme et motive sa rancune ; son père (Zeus) le jette encore sur Terre, où il devient orfèvre (Artisan) ; la beauté de son travail séduit les dieux, qui lui demandent de fabriquer leur trône.

Héphaïstos en offre un superbe à sa mère, mais il la retient prisonnière et se met à flotter dans les airs sans qu’elle puisse en être délivrée. Le dieu contrefait accepte enfin de la libérer sur une promesse de mariage soit avec Pallas-Athéna (Sagesse) , ce qui lui est refusé à cause de son voeu de virginité, soit avec Aphrodite, ce qui lui est accordé.

Le dieu le plus laid s’unit donc avec la plus belle des déesses, mais sa beauté est tout intérieure.

Héra : Protectrice du Verseau et sœur de Zeus, épouse ce dernier, et règne sur l’Olympe ou royaume de l’âme.

Ganymède : Dont la belle âme séduit Zeus, qui se transforme en aigle pour l’enlever au Ciel où il sert d’échanson aux dieux (serveur). Il lui transmet l’étincelle divine et le place au firmament en tant que Constellation du Porteur d’eau ; celle de l’Aigle se trouve auprès de lui.

Pégase : Cheval ailé et immortel, naît du sang de Méduse dont le cou a été tranché par Persée. On lui attribue deux sources, jaillies de ses coups de sabot, nommées Hippocrène (sources du cheval) : l’une se trouve sur le mont Hélikon et l’autre à Trézène et les Muses elles-mêmes vont y puiser…

Pégase est apprivoisé par Bellérophon qui tue la Chimère ; il lui sert de coursier pendant de multiples combats, mais Bellérophon tente de rivaliser avec les dieux et d’atteindre l’Olympe ; Zeus envoie un taon les harceler, l’impudent cavalier est estropié et Pégase transport depuis la foudre et les éclairs du dieux céleste.

Définition ésotérique du Verseau
Le Verseau est nommé Aquarius en latin et Koumbha en sanskrit. Á l’origine, il n’y avait que 8 signes, puis 10 et, à présent (2011) 12. Dans les temps anciens, l’humanité n’était pas prête à recevoir les énergies du Verseau et des Poissons. Á l’époque atlantéenne, elle devint si sensible aux influences planétaires et solaires que l’accès à l’initiation lui fut proposé par l’ajout de deux signes supplémentaires : le Lion et la Vierge, pôles opposées du Verseau et des Poissons. La croix fixe put donc commencer à agir et les premières inversions sur la roue zodiacale commencèrent pour les humains les plus évolués. Le 11iem signe (3 en binaire) indique en effet le recommencement de la série des nombres sur le plan supérieur après la première Décade, soit la réceptivité au principe divin.

Au portail de Brahma (0° du Verseau) comment la « nuit de Brahma (Pralaya cosmique) visant à dissoudre l’univers physique. Dans toutes les traditions, le Verseau est relié à l’urne ou à la coupe qui répand les énergies cosmiques (l’ancien déluge aquatique).

Le corps éthérique de la planète ou astral terrestre, contient les âmes en attente d’incarnation et tous les constituants de l’univers matériel, sauf les physiques et les mentaux ; il est le solvant universel et invisible représenté dans les Poissons par l’océan primordial, Akasha en sanskrit.

En considérant le zodiaque dans le sens de la manifestation cosmique (du poissons vers le bélier), il est aisé de comprendre que l’ère des Poissons est suivie de celle du Verseau, chacune durant 2160 ans (9 en numérologie). Les cycles ont eu lieu en deux stades :

L’inspir. Le Verseau représente le ciel après la mort physique, le Devachan (ou Paradis), relatif au niveau de conscience humain. Pendant la génération de ce cycle, l’homme divin du Verseau (Uranus) déverse ses ondes de vie depuis les Poissons, pour nourrir les plans de l’univers dépendant de lui. Saturne crée les plans successifs de la Vie dans le Verseau, délimite les formes et les densifie dans le Capricorne. Tous deux se partagent la régence de ce 2iem signe.

L’expir : Après la clôture du cycle a lieu le Déluge : une fois créé le monde formel, l’énergie divine et ses ondes de vie se retirent. De 0° à 30° des Poissons, ses composants retournent à l’Akasha, l’océan primordial, ou Éther terrestre, soit de manière individuelle si l’être humain a encore un karma à assumer sur Terre, soit de manière indifférenciée si la ronde de l’humanité est terminée. Tous les germes de vie sont recueillis dans l’arche de Noé, et les formes réintégrées dans l’Unité, ce qui ponctue la fin du monde de Saturne, à 30° du Verseau.

LES 7 LOKA
énergies créatrices ou subdivisions de la force primordiale, sont aussi nommées Archanges, plans de conscience, degrés de l’Antahkarana (pont symbolique vers le chemin du retour).

Le Verseau et les Poissons sont animés par les 7 Loka qui oeuvrent pour la manifestation des plans de la création cosmique. Ils agissent dans la Balance, sous la forme d’archanges, seigneurs de la Flamme, ou rois divins régis par Fohat, la force de cohésion représentée chez les Grecs par Éros, qui fait naître les formes puis s’en retire après les avoir nourries. Ces 7 énergies sont progressivement intégrées par le versalien pour former les 7 plans du corps incarné, aliments d’évolution de ses 7 plans de conscience.

Les 7 loka sont animés par le principe binaire et sont donc 14 (7 ♂ et 7 ♀).

Les 14 Manou : les Loka (plans de conscience) sont remaniées par le nouveau Manou qui inaugure les 7 rondes de la chaîne planétaire ; chaque ronde possède deux Manou : le Manou-racine qui commence la ronde et le Manou-Semence qui la termine dans le Verseau.

Ces 14 Loka et ces 14 Manou symbolisent LES 14 parties du corps d’Osiris jetées dans le Nil par Seth ; on parle aussi de 20 parties qui représentent le principe d’incarnation du Capricorne sur les 2 plans de la Création (10×2).

L’Antahkarana – Pont Arc-en-ciel
Sépare plus tard le mental en une part spirituelle appartenant à l’âme (dont l’homme physique est inconscient) et en une part personnelle reliée à l’entité terrestre.

Kronos/Saturne dans le Capricorne, emprisonne la vie dans la Matière, les cycles de vie étant les « enfants qu’il dévore ».

Correspondant à l’Antahkarana, il est identifié avec Prométhée enchaîné, Satan et les Asuras.

Ouranos/Saturne libère la vie de la Matière en même temps que Prométhée et Lucifer, et devient le guide de l’âme dans le Verseau où à lieu la remontée de l’Antahkarana par la conscience.

L’infiltration subtile de la constellation du Verseau
Cause majeures des changements actuels dans la vie de la planète. En cette fin d’un monde, l’être humain est sous-tension , car il possède un corps de l’ère des Poissons et tente de vibrer au rythme du Verseau… L’entrée dans l’ère du Verseau est commencée depuis environ deux siècles (écrit en 2011) ; en 2160, l’étoile Polaire et l’étoile Véga (constellation de la Lyre) entreront en conjonction : l’ère du Verseau atteindra son apogée et les énergies des Poissons se retireront.

L’humanité traverse une période de crise, car, pour la première fois dans son histoire, elle commence à monter sur la croix fixe en inversant sa progression sur la roue. En même temps, beaucoup d’êtres encore primaires y entrent via Vénus, alors que les inités y pénètrent par le Capricorne, ce qui motive la tension.

Par l’Eau et sa purification, l’humanité va apprendre comment vivre son âme et non sa personnalité pendant 2160 autres années : ses natures animale, émotionnelle et mentale resteront à l’arrière-plan et la conscience humaine du 4iem règne (humain) sera focalisée dans le 5iem : le règne spirituel.

Publié par KevinPinton

Auteur - "L'encre du coeur" https://www.instagram.com/kevinpinton/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :