Mercure : L’unificateur, le Frère ainé de la Terre

  • Jour de la semaine (orthodoxe) : Mercredi
  • Idéogramme : (voir image)
  • Révolution autour du Soleil : 88 jours
  • Principe : Raison
  • Métal alchimique : le Mercure (aussi appelé « vif-argent« ) (4iem selon l’ordre de transmutation alchimique)
  • Nain de Blanche-Neige : Dormeur
  • Planète sacrée *
  • Faculté : L’ intellect
  • Chakra : Racine / Coccygien (avec Mars et Terre)
  • Note : Ré – 417 Hz
  • Anges de la Kabbale : Raphaël (Guérison de Dieu)
  • Patriarche de la Bible : Aaron (celui qui vient après) , frère de Moïse
  • Transmet l’énergie du rayon : Rayon 4 – Harmonie, Conflit.
  • Signe zodiaque (selon astrologie orthodoxe) : Gémeaux, Vierge
  • Signe zodiaque (selon astrologie énergétique/exotérique) : Vierge
  • Signe zodiaque (selon astrologie ésotérique) : Bélier
  • Signe zodiaque hiérarchique (signe dirigé par cette planète) : Scorpion
  • Médecine chinoise : méridien de l’Intestin Grêle (IG) avec comme heure d’activité de 13h-15h, associé aux émotions refoulées.
  • Une des 7 Ouverture de la tête : Œil gauche

* Une planète est dite « sacrée » si : la vie spirituelle qui l’anime est passée par 5 initiations, 5 niveaux d’ouverture de conscience. (Sources : Kléa d’orphell – Théo et le petit Tom)

Astrosophie (par Kléa)
Mercure est le message du Verbe à tous les degrés de la Création.
Au niveau cosmique il représente :

  • la première vibration sonore, le son qui créa les forces de la nature (Om ?).
  • le courant fluidique du Divin illimité descendant dans le limité
  • le « Fils de Dieu (interchangeable avec le Soleil/Apollon), médiateur entre le Père-Esprit et la Mère-Matière
  • la connaissance cosmique et l’instauration de l’harmonie dans l’univers.

Au niveau spirituel :

  • L’initiation et la pénétration de la lumière dans l’esprit humain
  • les connaissances sacrées et la magie dont il est l’initiateur
  • l’éveil et le développement de l’âme
  • la connaissance de Dieu après un long conflit dans l’intellect (mental inférieur)
  • la découverte et la compréhension de la vis cosmique
  • le dévoilement de la conscience pure

Au niveau psychique :

  • La relation entre la personnalité/ego (régie par la Lune) et l’âme (régie par le Soleil).
  • La synthèse de l’âme/ego à travers l’intellect
  • L’intelligence compréhensive reliant l’être spirituel et l’être physique
  • la perception mentale
  • l’évolution dans toutes les sphères du subconscient, du conscient et du supra-conscient.

Au niveau physique :

  • la capacité relationnelle et le langage
  • le don de guérison réharmonisant les énergies

Maître des mutations, médiateur entre toutes les oppositions cosmiques ou humaines, il est considéré comme le Frère ainé de la Terre et sert de guide aux âmes qui l’habitent ( les âmes de la 5iem race aryenne sont nées sous son règne).

Mercure génère et développe sa triple activité mentale en 3 phases, reliées à la Trinité et aux 3 constellations majeures.

Stade du mentalDéfVue divineVue humaineConstel.
majeure
Mental abstraitMental PurOeil du PèreŒil droit
Intuition (mercure + soleil)
La Grande Ourse
Fils du MentalÂme Œil du FilsŒil gauche
le mental (Vénus/Lucifer)
Sirius
Mental concretCorps mentalŒil de la Mère3iem œil Les Pléiades

Le triangle de force : Terre-Mars-Mercure
– Relié au plexus/chakra racine (coccygien).

  • Mercure : exprime la Kundalini terrestre en tant qu’activité intelligente
  • Mars : exprime l’aspect latent de la Kundalini.

Mythologie
L’Hermès grec est le fils de Zeus (Espace) et de Maïa (l’illusion des sens). Né à l’aube, vigilant et rapide, il fut à midi assez fort pour sortir seul de la grotte où il est né.
Il tua une tortue et confectionna habilement sa première lyre avec la carapace de l’animal. Il était aussi très rusé : pour bénéficier de l’indulgence d’Héra, épouse légitime de Zeus, il s’emmaillota de nouveau dans ses langes, pleura de faim et Héra, pris de pitié, l’allaita alors. C’est ainsi qu’il fut reconnu et traité comme leur propre fils.

Hermès s’unit à la déesse Aphrodite dont il eut Hermaphrodite (et peut-être Priape).
Il s’unit aussi avec une Nymphe qui engendra Pan et séduisit de nombreuses mortelles.

Les Grecs anciens le considéraient comme le protecteur de la fertilité masculine, des athlètes, des bergers, des troupeaux, des voyageurs mais aussi des commerçants et … des voleurs ! En effet, le soir de sa naissance, il vola 50 vaches à Apollon (dont il utilisa certains boyaux pour en faire des cordes pour sa lyre) avant de retourner innocemment dans son berceau. Ses larcins finirent par irriter les dieux qui l’envoyèrent sur la Terre où il enseigna les arts, la musique, les mathématiques, l’astrologie, l’alchimie, la philosophie , l’écriture, la magie, etc…

Il comparut devant le tribunal de l’Olympe et dut rendre le reste du troupeau à Apollon, en ne manquant pas de lui voler son arc et son carquois. Après ce larcin, il utilisa sa lyre pour séduire Apollon. Apollon demanda à Hermès sa lyre et celui-ci accepta en échange de son indulgence. Les deux dieux devinrent amis , le dieu de l’intuition et de la lumière (Apollon) lui enseigna l’art de la divination et lui remit son bâton de pouvoir, le « caduceus », une verge d’or dotée de propriétés médicinales. Hermès trouva ensuite 2 serpents qui se battaient et jeta entre eux sa baguette magique ; en s’y enroulant, ils symbolisèrent les principes duels actif et réceptif (Esprit et Matière) reliés par l’intelligence (bâton central)

Hermès, coiffé d’un casque et de sandales ailés + caducée devient le messager des dieux sur les 3 plans de la manifestation ; nommé « Trismégiste » (Maître du plan de l’Esprit, de l’Âme et de la Matière), il parcourait aussi bien l’Olympe que la Terre, les Enfers (où il devient Chtonios). Il était aussi appelé « psychopompos – Conducteur des âmes » qu’il accompagnait en Hadès jusqu’au Styx que Charron leur faisait traverser.

Hermès recueillait les âmes qui avaient suivi la voie de l’évolution et les conduisait alors à l’illumination. Les Latins le nommaient Mercure.

Symbolique

Dans la mythologie grecque, Hermes/Mercure est le « messager des Dieux ».
C’est celui qui sert d’intermédiaire entre les Dieux et les Hommes.
Chez les Egyptiens, on l’associe à Thoth (Dieu à tête d’Ibis).
Chez les Aztèques, on l’associe à Quetzalcoatl (Dieu Serpent à Plume – lié aux voyages).
Dans la Bible, il correspond à Moïse (ou Moshé en Hébreux qui signifie « le messager »).
Dans la tradition Chrétienne, il correspond à St Christophe (Le porteur du Christ), patron des voyageurs.

Hermès/Mercure est souvent représenté avec son caducée (bâton enlacée avec 2 serpents), ainsi qu’avec son casque et ses sandales ailées.

A propos du caducée, celui-ci illustre l’union des opposés, l’harmonie.

Dans la culture Taoïste, ce caducée correspond au symbole du « Yin/Yang ».

Description du glyphe
Composé de celui du Taureau (le Son, le Verbe) et de la croix, la manifestation et le sacrifice divin. Il synthétise donc l’interpénétration de l’esprit et de la matière en gérant toutes les formes de relations. Le cercle de l’esprit peut s’exprimer dans la croix de l’incarnation terrestre, et le croissant (hyperbole) orienté vers le Ciel, s’offre en coupe pour recevoir ses énergies.

Le glyphe de Mercure démontre que l’être humain doit aussi intégrer et faire fusionner les 3 parties de son propre état : l’esprit, l’âme et le corps. L’esprit descend du plan le plus élevé jusqu’au plus dense, en passant par l’âme individuelle représentée par la coupe.

Lorsque l’aspect matière est dominé par son activité, le natif se consacre aux expériences de l’âme. Une fois réalisé, il utilise l’énergie de Mercure pour exprimer l’essence divine dans le monde tangible ; il en colore sa perception personnelle, perçoit son entourage comme un champ d’expression spirituelle, mais peut aussi assouvir les besoins de son ego et de son corps physique.

Hermès Trismégiste (le trois-fois Grand , vu qu’il maîtrise son corps, son âme et son esprit) est donc le maître des mutations et le médiateur entre les paires opposées et complémentaires : Esprit et Matière, Âme et Corps, Âme et Esprit. Il intervient dans toutes les formes de trinités, il est fondamentalement important pour la totalité de la vie et de l’être. Il est parfois représenté avec 3 têtes ou par un cube sans bras, car son éloquence suffit à elle-même.

Astrologie

Lors de l’interprétation du thème chaque planète du septénaire dira, selon la nature du signe, des maisons et des aspects qu’elle forme, la manière dont la personne pourra répondre à ces questions :

–       De quelle parcelle de l’Esprit est-tu le dépositaire : le Soleil
–       Comment laisser grandir en toi ce qui est grand : la Lune
–       Comment matérialiser l’Esprit (Mars) : quel est ton œuvre ?
–       Comment spiritualiser la Terre (Vénus) : quelles sont tes valeurs ?
–       Comment explorer la nature de l’âme du monde ? (Jupiter)
–       Et la rendre consubstantielle à toi-même ? (Saturne)
–       Comment faire circuler l’énergie et l’information pour réunir l’Esprit, l’âme et le corps ? (Mercure)

La maison dans laquelle se trouve Mercure indique le genre de circonstance demandant l’utilisation des potentialités mercuriennes (contacts, échanges intellectuels, communications informatives et les relations de toutes sortes).


Publié par KevinPinton

Auteur - "L'encre du coeur" https://www.instagram.com/kevinpinton/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :