Cycle de l’âme humaine : 84 ans

L’astrologue (philosophe et artiste) Dane Rudhyar suggérait que le développement complet de l’homme, comme personnalité individuelle théorique et archétypique, prend 84 ans, cycle complet d’Uranus.

Ce grand cycle de 84 ans est composé de 3 cycles de 28 ans chacun.
Chacun de ces cycles est ensuite découpés en cycle de 7 ans.

« L’individu à son stade suprême d’évolution incarne à la perfection, la forme de l’Homme générique. L’Individualité absolue rejoint l’universel, par le fait même de son état. Ceci parce qu’il devient une manifestation sans partage du créatif: un Héros solaire, un Exemple, un Avatar, dont les actes et la personnalité ont un sens universel. » – Dane Rudhyar.

Description des sous-cycles septénaire

De la naissance à 35 ans, ce cycle est Croissant, la force vitale monte.
Après la 36e année, il y a une repolarisation lente et progressive du corps ainsi que des structures psychiques. Le cycle entre donc, dans sa phase Décroissante.

De 0 à 35 ans – la phase Croissante

  • De 0 à 7 ans :
    –> Développement du corps physique et des correspondances psychiques.
    –> Ajustement fondamental aux pressions extérieures (environnement).
  • De 7 à 14 ans :
    –> Développement du corps éthérique (corps vital).
    –> Construction du sens du «Je». Exercice des pouvoirs personnels.
    –> l’ouverture d’esprit, la spiritualité vs la peur. C’est durant cette phase que les enfants ont des terreurs nocturnes, mais c’est aussi l’âge de raison.
  • De 14 à 21 ans:
    –> Développement du corps émotionnel-mental.  
    –> Orientation émotionnelle vers l’extérieur : les amis, le milieu…
    –> L’écoute. C’est durant cette phase que l’on apprend à écouter l’Univers, mais c’est aussi l’âge auquel on se sent incompris.
  • De 21 à 28 ans :
    –> Développement du corps causal.
    –> Choix des associés et du style personnel de participation sociale.
    –> Rébellion contre la famille et la société. 
    –> On tente de se sortir de la matrice familial et des pressions de l’environnement social.
    –> Entendre l’autre. L’incompréhension. C’est l’épreuve du couple.
  • De 28 à 35 ans:
    –> Développement du corps bouddhique.
    –> Libération du capital créateur de la personnalité.
    –> Possibilité d’une seconde naissance.
    –> Choix entre l’altruisme, le don de soi, la bienfaisance ou l’orgueil, la vanité, l’égoïsme.

    La période 27-30 ans est un point-tournant des plus importants dans la vie humaine. Cette période de vie est féconde à plusieurs égards. Il s’agit d’une période de maturation importante; on devient vraiment un adulte. Il y a une prise en charge de soi, de sa vie. Nous sommes désormais responsable de nos pensées, de nos actions. Une libération (karmique, familiale, sociale) est possible. La porte du passé (souvent très ancien), de l’enfance se ferme. Il faut prendre conscience de nos conditionnements familiaux et sociaux et s’en libérer pour devenir l’être que nous sommes.

Vous connaissez le club des 27 ?
C’est le nom donné au regroupement d’artistes influents qui sont décédés à l’âge de 27 ans: Amy Winehouse, Kurt Cobain, Jim Morrison, Janis Joplin, Jimi Hendrix, Brian Jones… Plusieurs affirment qu’il existe véritablement un pic dans le nombre de décès à cet âge. Cette étape de vie est une Initiation, un passage obligé. Franchir le seuil nous oblige à la transformation, au changement.  Autrement, c’est la stagnation, l’immobilisme, la mort (au sens propre ou non).

De 35 à 70 ans – la phase Décroissante

  • De 35 à 42 ans :
    -> Culmination du potentiel physique et personnel.
    -> On développe et on cristallise l’attitude personnelle qui a commencée à se développer lors de la phase précédente (entre 28-35 ans).
    -> C’est la «pleine lune» du cycle, un point d’éveil conscient.
    -> Purification de la personnalité et besoin de diriger sa propre vie.
    -> Pleine possession de ses moyens.
    -> La force de construire vs la colère, la violence. Le choix s’offre entre la construction ou la destruction.

    La période de 38 à 44 ans correspond à la crise de la quarantaine.  Là aussi, une concentration de transits importants générant une période de questionnement, de remise en question totale. Si le passage (27-30 ans) s’est mal fait, la crise est plus importante. Possibilité d’une deuxième naissance mais aussi, une précipitation du karma.  Ça passe ou ça casse!!  On dépasse «son nombril» pour considérer la place que l’on occupe au sein du Tout (au sens social et spirituel). 
  • De 42 à 49 ans:
    -> Essais de nouveaux départs dans la vie.
    -> Souvent des rupture avec des habitudes  et des personnes.
    -> Un courant d’anxiété sous-jacent avec une impression générale de dernière chance.
    -> Coïncide avec les transits de la crise de la quarantaine.
    -> C’est la phase de puissance et du pouvoir ; il s’agit d’apprendre à ne pas y succomber.
  • De 49 à 56 ans :
    -> Responsabilité sociale importante mais avec souvent, une certaine rigidité mentale.
    -> La quête de sens s’impose.
    -> une phase régénératrice qui peut apporter des expériences spirituelles profondes.  
    -> Dons et transmission aux autres.
    -> Rassembler ce qui est épars vs le chaos.

    La période suivante de 55 à 60 ans exige une réorientation sociale importante (Jupiter et Saturne). Repenser son rôle et sa participation. Dans le cycle Uranien, il s’agit de l’occasion d’une troisième naissance. Cette fois, elle doit posséder une qualité spirituelle d’être. Quatrième cycle des nœuds: renouveau du modèle de destinée et d’intégration de la personnalité.  Une nouvelle tendance commence à se révéler à 56 ans et elle atteindra son apogée à 59-60.
  • De 56 à 63 ans :
    -> Possibilité d’une troisième naissance (dans le cycle uranien).
    -> Expression de la qualité spirituelle d’être.
    -> Réorientation et transformation de la nature des relations sociales.
    -> Quatrième cycle des nœuds: une nouvelle tendance commence à se révéler à 56 ans et qui atteindra son apogée à 59-60 ans.
    -> Retour au début du cycle. Dans le meilleur des cas, grâce au cycle précédent, on a dépassé nos peurs et trouvé la spiritualité.
  • De 63 à 70 ans :
    -> Retour au niveau physique ou organique.
    -> Préparation de fin de vie.
    -> Sagesse rayonnante ou impression de vide.
    -> 63 ans est un âge crucial (Uranus carré décroissant et Saturne carré croissant).  Vers 66-67 ans, une nouvelle grande aventure dans le domaine spirituel peut commencer.
  • Au-delà de 70 ans :  
    -> Si le corps a supporté l’effort de l’étape précédente, il est possible de récolter les fruits de ce changement à 77 ans.

    Et finalement, entre 82-84 ans, une complétude.  Deux retours : celui d’Uranus et de Jupiter ainsi qu’une inversion des nœuds lunaires. Période de fermeture (passé) et ouverture vers un renouveau radical (Uranus). Depuis le 4e retour des nœuds (75 ans), le travail de laisser derrière soi, une semence destinée à nourrir les générations à venir, est à l’œuvre.

Sources :
Astrologie de la personnalité, Dane Rudhyar, Éd. Librairie de Médicis, 1984.
L’Homme Semence ou la nouvelle spiritualité, Dane Rudhyar, Éd. Alphée, 2008.
Les cycles du devenir, Alexander Ruperti, Éd. Du Rocher,1981.

Publié par KevinPinton

Auteur - "L'encre du coeur" https://www.instagram.com/kevinpinton/

Un avis sur « Cycle de l’âme humaine : 84 ans »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :