Pluton : Le chemin du Serpent

  • Idéogramme : (voir image)
  • Métal : le Plutonium
  • Mythologie grecque : Hadès (Dieu du monde souterrain/Enfer)
  • Révolution autour du soleil : 248 ans et 6 mois.
  • Planète naine (non sacrée) – Influence la personnalité de l’individu
  • Lettre Simple : Teith/Teth (9) – Règne sur l’ouïe – le rein gauche
  • Lettre Double : Shin (21) – Lettre Mère/épouse
  • Transmet l’énergie du rayon : Rayon 1 – Volonté, Pouvoir
  • Signe zodiaque (selon astrologie orthodoxe) : Scorpion
  • Signe zodiaque (selon astrologie énergétique/exotérique) : Scorpion
  • Signe zodiaque (selon astrologie ésotérique) : Poissons
  • Signe zodiaque hiérarchique (signe dirigé par cette planète) : Poissons
  • Médecine chinoise : méridien des Reins (R) avec comme heure d’activité de 17h-19h, associé a l’émotion de Peur.

Mythologie
Héphaïstos et Vulcain sont ses noms grecs (…) mais beaucoup de mythographes le rattachent à Hadès (l’invisible). Fils de Kronos et de Rhéa, il épousa Coré, Perséphone/Proserpine (symbole de l’âme dans l’école des mystères de Dionysos – fille de Zeus et de Déméter).

Hadès était considéré comme effrayant par les Grecs qui préférèrent le surnommer « plouton » ou « ploutos » (le riche), maître des trésors souterrains. Peu vénéré par les anciens, il était rarement cité dans les légendes, sauf pendant l’enlèvement de Perséphone.

Impitoyable dans sa vocation de Justicier suprême mais jamais malfaisant ou injuste, il gardait le royaume des morts et était représenté avec une clé. Les ombres demeuraient souvent pour l’éternité dans la plaine désolée des Asphodèles (Purgatoire). En dessous, se trouvait le Tartare (Enfer) où les incurablement mauvais étaient châtiés dans une obscurité perpétuelle. Seule une minorité était admise dans l’île des bienheureux, l’Élysée (Paradis).

On attribuait aussi les récoltes à Pluton en tant que Frugifer, et par analogie, à la fertilité vu qu’il était le régent des sous-sols et de leurs richesses. Le grain enfoui sous terre pourrit en une mort apparente, puis se transforme et donne vie à une nouvelle plante.

Pluton/Hadès à donc une relation autant avec la mort, les profondeurs de la Terre, l’enfer et les états subconscients humain (maître du signe du Scorpion), qu’avec la plus haute régénération spirituelle (le Scorpion transcendé devient l’Aigle du Sagittaire).

Définition ésotérique (Astrologie initiatique et pratique – par Kléa)
Agent distributeur du Rayon 1 (Volonté, Pouvoir), il a des vibrations si élevées qu’elles ne peuvent être perçues que par le magicien blanc, l’alchimiste, l’occultiste supérieur et le guérisseur de haut niveau.

D’après la doctrine secrète, Pluton possède les « attributs du Serpent » :

  • don de guérison physique (par régénération des tissus et magnétisme)
  • don de l’illumination spirituelle (par le feu de la Kundalini)

Il ramène à la surface et détruit tout ce qui s’oppose à l’évolution de l’âme. Il tue les idées ou émotions périmées et gouverne le « sol brûlant » de l’incarnation terrestre pour mener à la lumière (en relation avec l’un des travaux de Héracles qui était de tuer l’Hydre de Lerne).

Pluton représente la mort du désir, de l’égocentrisme ou des émotions anciennes en autant de morts qui, en réalité, sont provoquées par l’âme dans le cœur du disciple.
Pluton sème des idées nouvelles et profondes, un grand besoin de connaissance et de maîtrise mentale pour permettre la libération finale de la conscience.

Planète du Karma (instauré par Saturne/Kronos), il est assimilé à l’action divine ; les hindous lui attribuent le corps astral car il est relié aux instincts primitifs, à la matière brute alchimique et à l’obscurité qui doit être transmutée en lumière. C’est en effet à partir des terribles conflits émotionnels que le natif peut se libérer de ses désirs et retrouver son essence authentiquement divine.

Les effets de cette révélation sont parfois foudroyants et peuvent mener à de l’ascétisme, de la sainteté mais peut également faire replonger dans les instincts antérieurs.

Agent de la dissolution, il recrée des situations qu’il met en évidence, quitte à balayer la sécurité et le bonheur terrestre. Il se réjouit de mener à la lumière celui dont l’âme devient « Vivante » (après dissolution de l’ego dans son obscurité infernale). L’énergie transcendantale de Pluton ne peut être définie car elle concerne les dualités intérieures qui doivent être maîtrisées avec une pleine conscience spirituelle.

Sa nature est contradictoire, extrémiste et sans compromissions. Il peut aussi bien élever vers les plus hauts sommets spirituels que plonger l’être dans le tréfond de la déchéance.

Pour reconnaître la valeur réelle de Pluton, il faut avoir fait une croix sur son passé (idées et émotions périmées). C’est pourquoi, il agit surtout sur le corps mental auquel l’humanité ne s’y éveille que progressivement (2011). Mars est son alter-ego à l’octave supérieure.

Pluton est gouverneur du Scorpion (signe spécifique du disciple), le régent ésotérique des Poissons et de la dissolution dans le Tout. Grâce à Neptune, en rapprochant l’humanité au plan astral, Pluton permet de recevoir la 2iem initiation (le baptême ou purification) qui donne la possibilité d’accéder à la 3iem initiation (transfiguration).

Gardien de la conscience, ce Riche veille sur les trésors enfouis de la psyché humaine

Historique

Pluton complète sa révolution autour du Soleil en 248 années 1/2. En 1902, William Henry Pickering et Percival Lowen émettent l’hypothèse qu’une 9iem planète gravite au-delà de l’orbite de Neptune. Ils se basent sur le fait que les orbites de Neptune et d’Uranus sont perturbées de telle sorte que cette planète doit être là et ils en apportent la preuve mathématique.

Jusqu’à sa mort, Percival Lowen la recherchera, en vain. En 1919, à l’observatoire du Mont Wilson, Milton Humason prend deux photographies de la zone du ciel où doit se trouver cette planète mais n’en trouve pas trace. Ce n’est qu’en 1929, à Flagstaff en Arizona, que Clyde Tombaugh reprend les recherches et le 18 février 1930 découvre enfin qu’un petit point s’est déplacé comme prévu. En fait, Milton Humason avait bien pris les clichés voulus, mais il avait eu la mauvaise inspiration de photographier le ciel, avec sa première plaque, à l’instant où la planète était voilée par la lumière
très puissante d’une étoile, et la malchance d’avoir un défaut sur sa seconde plaque, juste à l’emplacement occupé par Pluton.

Depuis, en 1978, l’astronome américain James Christy a découvert un satellite de Pluton : Charon situé seulement à 20000 kilomètres de là et qui a un diamètre d’environ 1300 kilomètres, près de la moitié de celui de Pluton. On peut alors se demander s’il ne s’agit
pas plutôt d’une planète double, d’autant plus que la période de révolution de Charon autour de Pluton est exactement la même que celle de rotation de Pluton sur elle-même. * Charon se trouve donc en permanence orienté vers le même point de la
surface de Pluton, comme si un pédoncule invisible les reliait. Charon ne se lève ni ne se couche jamais.

* Curieuse coïncidence lorsque l’on songe, comme on le précisera en astrologie énergétique, que Pluton et Charon, planète double, sont analogues aux deux reins de l’organisme, dont l’un est souvent plus petit que l’autre.

-> Sources : L’ame du dragon – Jacques Pialoux

Analyse du pictogramme

  • Le cercle de l’Esprit, positionné dans la partie inférieure du graphisme, évoque une sphère (le Soleil ou une planète) donnant naissance à deux antennes.
  • Une barre horizontale délimite la frontière entre les deux zones, comme pour protéger le cercle sacré ; réceptrice de la double émanation cosmique, elle demande à être traversée dans un sens ou dans l’autre.
  • Deux antennes ascendantes divergent en un écartement progressif et évoquent

    – Les deux cornes du Bélier, signe du commencement (selon le zodiaque humain) et de la régénération active. Certains traditions relient Pluton à Saturne et au Bélier, car les antennes sont des sources de vie qui captent et diffusent.

    – deux voies émanant d’un centre commun, comme une fourche illustrant le bien/mal, ou la langue du serpent de la Genèse. Pluton est en effet la planète du double portail de l’initiation spirituelle qui ouvre sur les plans sublimes, paradisiaques OU sur les régions infernales par la destruction de la conscience.

    – Une coupe ouverte comme la lettre « V », réceptionnant les énergies du monde supérieur (comme le glyphe de Mercure).
    – La double polarité du monde intérieur lié au passé et à la projection vers l’extérieur et le futur.

    – Le grand-œuvre spirituel et la difficulté terrestre opérant alternativement dans le monde de l’incarnation.

    Une fois orientée en sens inverse, les antennes évoquent la souffrance de la densification en finissant par se croiser.

Pour le second pictogramme

  • La croix du monde tangible de l’incarnation est surmontée par la coupe de l’âme et de l’amour universel
  • Le cercle de la quintessence spirituelle du monde divin où l’âme et l’esprit sont exaltés. Le natif doit transmuter sa vie terrestre pour mériter l’initiation aux plans supérieurs. Détaché du tout par son énergie magistrale, le cercle est en lévitation au-dessus de la coupe (comme si la pointe du trident de Neptune synthétisait en Pluton la totalité parfaite, ici portée en triomphe).

Dans les deux cas, un seul point d’équilibre est représenté dans ces pictogrammes. La jonction des antennes ou le contact de la croix avec la coupe, indique la « porte étroite », la crise indispensable pour accéder à l’authentique transcendance de Pluton.

Astrologie
La maison où se trouve Pluton indique le type d’expérience où le natif doit impérativement épurer son karma et son passé antérieur, de nouveau présenté dans la vie actuelle. C’est là qu’il doit offrir sa plus grande contribution à l’humanité, mais c’est là aussi qu’il est tourmenté, déphasé et passé au laminoir.

Si le natif est fort, il peut tirer de ces épreuves une grande force créatrice et réalisatrice. Dans le cas contraire, il risque d’être brisé et détruit…

Un mot sur le Plutonium

Le plutonium constitue un métal transuranien, découvert par irradiation de l’uranium avec des neutrons, qu’on utilise surtout dans les surgénérateurs et pour fabriquer des armes nucléaires.  En tant que force qui préside aux grandes  mutations des ères géologiques et des espèces, il participe à la réalisation des transitions majeures.  Il n’est pas étonnant qu’il ait été découvert à notre époque, à l’aube de l’ère du Verseau. 

Il exerce une influence surtout rationnelle et cérébrale, agissant d’abord au niveau du plan mental.  Ainsi, il contribue à l’éradication des idées stéréotypées et rétrogrades et à la dissolution des émotions anciennes plutôt tenaces.  Il dispense la lumière autant au niveau physique que spirituel. 

Supportant la justice, facteur de santé, il dissipe partout les ténèbres de l’ignorance, soit ce dont tout être doit se libérer pour accéder aux vérités profondes de son destin.  Employé à des fins perverses, comme la domination et la conquête, il se retourne contre son utilisateur pour semer autour de lui la dévastation et l’engloutir dans le feu.

Sources : https://larchedegloire.com/les-metaux-et-les-astres/

Publié par KevinPinton

Auteur - "L'encre du coeur" https://www.instagram.com/kevinpinton/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :